Jauge OSIRIS

Le HN du 27.7 QR est de 20 ; de 19 (19,5 avant 2014) avec quille fixe (voir les HN sur le site de la FFV) ; en classe D de la table 109.  Le coefficient "vent léger" est de 2,29 pour le QR et de 2,5 pour le quillard.

Pour le QR, avec une hélice sans pas il est de 18,5 (la FFV a supprimé en 2012 le retrait de 0,5 pour un étai creux par suppression de l'article 12.2.3 des règles de course).

Attention : le 27.7 n'a pas été présenté à la jauge par les Chantiers Bénéteau avec en standard un bout-dehors. Dès lors l'emploi d'un spi asymétrique, qui normalement nécessite ce bout-dehors, s'accompagne d'une déclaration et d'un malus calculé par application de la règle 12.3.3 (DOC H106 pour l'année 2012) : "Bout dehors ajouté : malus si dépassement de SPL, un demi groupe par tranche de 10% de SPL". Le SPL représente la distance du pied du mât à l'étrave, soit la longueur du tangon de spi symétrique, soit 319.

L'article consacré aux résultats détaille la participation des 27.7 aux régates.

Les délégués HN régionaux de la FFV délivrent les carte d'identité Handicap National. Ils utilisent les Règles de course pour la formule HN 2012 (DOC H206). Version 2013 du guide OSIRIS habitable H106 - 2013

 

Jauge IRC

Peu de 27.7 ont adopté cette jauge, brièvement présentée :

En 2006 les Chantiers Beneteau avaient demandé à l'UNCL un certificat IRC. Le résultat est 0,951 (version quillard, hélice à pales repliables, et pas de bonus enrouleur) ce qui est élevé.

IRC : International Rule Club

UNCL : union nationale pour la course au large

 Le TCC (Time Correction Coefficient) représente le résultat d’un calcul purement mathématique qui s’appuie :

  •  a) sur deux types de données qui sont des valeurs mesurées (LOA, Elancements, Voiles, déplacements etc.) et des données issues d’expertise (Matériaux, type générique de carènes, type générique de lest, gréement etc.)
  •  b) un algorithme général qui tient compte des facteurs prépondérants d’un voilier (L, S, Déplacement, TE etc.) et des statistiques moyennes des conditions météorologiques que l’on rencontre en régate (pourcentage de petit temps, de vent médium et de brise)
  •  c) des facteurs dits “spéciaux” qui se déduisent d’équipements particuliers propres à certains choix architecturaux, comme les quilles pendulaires, les systèmes de manoeuvres asservis

 

Certificat IRC

Le certificat doit être revalidé chaque année auprès de l'UNCL en indiquant les modifications par rapport au précédent.

Parmi les facteurs de la jauge interviennent :

  • le poids du bateau
  • la longueur à la flottaison, hors_tout
  • la longueur du tangon, dépassement étrave
  • le tirant d'eau, forme du lest
  • l’âge du bateau ; ce qui explique des résultats différents pour plusieurs 27.7

 

Le coefficient attribué sert de multiplicateur au temps réel pour obtenir le temps compensé, il est calculé par 1000ème. Un écart de 1/1000ème entre 2 bateaux équivaut à 3,6 secondes par heure, 10 millièmes = 36 secondes et ainsi de suite.

 

 Sites et références